"True" un des slows incontournables de l'année 1983. (© Spandau Ballet)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1983, le groupe Spandau Ballet nous offre True un tube transatlantique. Le nom du groupe vient d’un quartier de Berlin-Ouest. On les associe aux Nouveaux Romantiques qui trustent les charts britanniques dans les années 80, comme Duran Duran, ABC ou encore Ultravox. True est né sous la plume de Gary Kemp, le guitariste de Spandau Ballet. C’est une chanson très personnelle sur sa vision de l’amour. A cette époque il était proche de Clare Grogan, chanteuse du groupe écossais Altered Images. Il avait 22 ans, elle en avait 18. Le jeune Gary était amoureux allant jusqu’en Ecosse pour prendre le thé avec ses parents, mais la jeune fille ne voulait rien d’autre qu’une simple amitié. La chanson est truffée de références à Lolita, le roman de Vladimir Nabokov que Clare Grogan a offert à Gary Kemp. Enfin, True, bien que faisant un clin d’œil à Marvin Gaye, n’est pas un hommage au célèbre soulman, puisque la chanson a été publiée un an avant sa disparition. [23/09/2020]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X