C'est grâce à "Via con me" que Paolo Conte a connu la consécration. (© Paolo Conte)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1981, Paolo Conte publie son quatrième album Paris Milonga. Succès tardif pour cet italien de 44 ans, avocat le jour, musicien la nuit dans des boîtes de jazz, jusqu’à ce qu’il se consacre totalement à sa carrière artistique. A l’époque il n’est connu qu’en Italie, mais une chanson va changer la donne. Via con me : pars avec moi. C’est une déclaration d’amour. Le refrain en anglais, traduit la légèreté du narrateur amoureux : “it’s wonderful, it’s wonderful”. Paolo Conte explique qu’une chanson qui se consume est comme le parfum d’une fleur qu’on aurait trop sentie, on aurait tendance à s’en détourner. Pour Via con me, ce n’est pas le cas : c’est l’une des préférées de Paolo Conte. Au cours de sa carrière, il l’a maintes fois remaniée. Sur scène Paolo Conte la chante deux fois. La première à la moitié de son set, la seconde lors du dernier rappel avec un tempo beaucoup plus rapide. A ce moment là, le public sait qu’il n’y aura pas d’autre rappel. Coïncidence, la chanson paraît sur l’album Paris Milonga, et c’est avec elle que Paolo Conte arrive en France, où il donnera trois concerts fondateurs quelques années plus tard (au Théâtre de la Ville à Paris). Une consécration qui lui ouvrira les portes de l’Europe. (Remerciements à Michael Maistre grand connaisseur de Paolo Conte)

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X