"Viva la Vida" de Coldplay en 2008 raconte la chute d'un roi sur fond de révolution. (© Coldplay)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 2008, les anglais de Coldplay prennent un virage musical avec le quatrième album Viva la Vida or Death and All His Friends produit par Brian Eno (Bowie, U2…). Le tube Viva la Vida fait référence au dernier tableau peint par Frida Kahlo avant que l’artiste mexicaine ne décède en 1954, mais la pochette est une reproduction de La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix exposé au Louvre et qui figurait dans le temps sur nos vieux billets de cent francs. Pour ce qui est de la chanson en elle-même, elle raconte l’histoire d’un roi qui a perdu son royaume, et ce roi pourrait bien être Louis XVI quand Chris Martin dit “Les révolutionnaires attendent ma tête sur une plaque d’argent…” Si une suspicion de plagiat avec une chanson du guitariste Joe Satriani est un temps évoquée, Viva la Vida permet à Coldplay de devenir le premier groupe anglais à devenir numéro un aux Etats Unis depuis… les Spice Girls et Wannabe en 1997 et permet surtout au groupe de se classer numéro un pour la première fois des deux côtés de l’Atlantique. Viva la Vida s’est vendu à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde.

X
X