"The Way it is" une chanson qui parle des droits civiques aux États-Unis. (© Bruce Hornsby & The Range)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1986, le pianiste américain Bruce Hornsby connaît un premier succès avec la chanson The way it is. Le groupe qui l’accompagne s’appelle The Range. The Way it is parle des droits civiques aux États-Unis, Bruce Hornsby y mentionne la loi adoptée en 1964, cette loi censée mettre fin à toutes formes de ségrégations, de discriminations reposant sur la race, la couleur, la religion, le sexe, ou l’origine nationale. Il faut dire que le jeune Bruce Hornsby a été élevé dans une famille bien éclairée sur les sujets raciaux en Virginie, un état particulièrement conservateur et profondément marqué par l’esclavage. Enfin, celui par qui tout a commencé, c’est peut-être Huey Lewis, responsable d’avoir donné un petit coup de pouce en conseillant le label RCA de signer Bruce Hornsby. Pour le remercier de son soutien à ses débuts, Bruce Hornsby offre Jacob’s ladder, une de ses compositions à Huey Lewis & The News en 1986. Et anecdote, c’est la chanson The way it is qui a inspiré Jean-Jacques Goldman pour son titre Né en 17 à Leidenstadt.   

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X