Le nom des All Saints est emprunté à une rue de Londres. (© All Saints)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur Instagram @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1997, en pleine période girl power, le Royaume Uni nous envoie une autre formation musicale féminine plus glamour, plus urbaine, moins formatée que les cinq Spice Girls. D’ailleurs la comparaison avec les Spice Girls s’arrête là. Leur nom vient de la rue All Saints Road situé dans le quartier de Notting Hill à Londres. Les quatre donzelles des All Saints s’appellent Shaznay Lewis, Melanie Blatt et les sœurs canadiennes Nicole et Natalie Appleton. Leurs influences sont très marquées r&b, et l’aventure commence bien pour elles puisque le tube I know where it’s at écrit par le producteur K-Gee (Karl Gordon) devient très vite une invitation à la fête et se classe 20ème chez nous en France, au Canada en Australie et en Nouvelle-Zélande, mais chez elles les All Saints réalisent un meilleur score en se classant deuxième des ventes au Royaume Uni. Dernière info : Le sample utilisé qui ajoute une petite touche branchée, vient d’un vieux titre du groupe américain Steely Dan (The Fez – 1976) [12/06/2020]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X