"Mon fils ma bataille", une chanson qui a su parler à de nombreux parents divorcés. (© Daniel Balavoine)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 1980, la carrière de Daniel Balavoine commence à prendre de l’épaisseur. A un an des élections présidentielles, son passage dans le journal de 13h d’Antenne 2 marque les esprits. Balavoine n’est pas que chanteur, c’est aussi un homme de convictions. Il ne connaît pas encore les joies de la paternité (son premier enfant naîtra en 1984), pourtant sur son cinquième album Un autre monde, il endosse le costume d’un père de famille brisé par le divorce dans Mon fils ma bataille. Depuis dix ans, les divorces ont doublé en France, et deux événements vont inspirer Daniel Balavoine : une séparation chez son guitariste Colin Swinburne, qui va l’éloigner de son fils, et le film Kramer contre Kramer de Robert Benton, un film sur la question de la garde d’un enfant que les parents se disputent. Un film qui a ému le monde entier en 1980, qui offre à Meryl Streep un premier grand rôle, et un premier Oscar à Dustin Hoffman. Chez nous Mon fils ma bataille se classe deuxième des ventes en 1981. [05/06/2020] 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X