"Crazy" de Gnarls Barkley utilise un sample extrait d'un western spaghetti avec Terence Hill (1968) (© Gnarls Barkley)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @UnTubeUneHistoire

Nous sommes en 2006, les plateformes de téléchargements s’affolent avec le titre Crazy du duo américain Gnarls Barkley. Gnarls Barkley c’est le producteur Danger Mouse (Brian Burton) associé au chanteur Cee-Lo Green (Thomas Callaway). Crazy devient numéro un au Royaume Uni avant même sa commercialisation. C’est-à-dire qu’il s’agit de la première chanson a réaliser un tel score grâce uniquement aux téléchargements. Crazy fait référence à la période de dépression que traverse le chanteur Cee-lo Green et le clip montre les deux membres du groupe dans des dessins d’encre, comme ceux que l’on peut voir chez le psychologue, le fameux test psychologique de Rorschach. La réalité est beaucoup moins cérébrale, partant du principe que le public ne prend pas un artiste au sérieux s’il n’est pas un peu fou, Gnarls Barkley décide de lui démontrer qu’il a n’a pas tout à fait tort. Mais le plus amusant dans cette chanson c’est le sample utilisé. Gnarls Barkley est allé le dénicher sur la bande son d’un western spaghetti sorti en 1968 avec Terence Hill, Django, prépare ton cercueil ! Crazy est le single qui s’est le plus vendu au Royaume-Uni en 2006, après être resté neuf semaines consécutives numéro un. [25/05/2020]

 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X