1966, année de l'éclosion du phénomène Polnareff. (© Polnareff)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @deltafm_officiel 

Nous sommes en 1966, la révolution culturelle est en marche, les yéyés sont en perte de vitesse, et un jeune musicien d’à peine 22 ans débarque avec une chanson aux accords simples La poupée qui fait non. Il s’appelle Michel Polnareff, il est le fils de Léo Pol, auteur de chansons pour Edith Piaf. Polnareff remporte un premier prix de solfège à l’âge de 12 ans et impose déjà ses exigences lors de ses premiers enregistrements. Il part à Londres et s’entoure de deux musiciens de studios réputés, John Paul Jones et Jimmy Page, bientôt bassiste et guitariste des Yardbirds, la formation qui va servir de fondation au groupe Led Zeppelin. La même année, deux autres chansons installent le phénomène Polnareff et son doux parfum de scandale, Love me please love me et l’Amour avec toi. Enfin, Polnareff est le premier artiste à faire la Une du mensuel Rock & Folk en novembre 1966.

 

 

X
X