Lisa Stansfield est la première chanteuse "blanche" à s'être classée Numéro Un dans les charts R&B aux Etats Unis. (© Lisa Stansfield)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @deltafm_officiel 

Nous sommes en 1989, à 23 ans Lisa Stansfield devient la première chanteuse britannique à se hisser au sommet des charts R&B aux Etats Unis. Issue de la Northern Soul qui agite le nord ouest de l’Angleterre depuis la fin des soixante dix, Lisa Stansfield accompagne d’abord le groupe Coldcut sur la pépite house People Hold On. Quelques mois plus tard son tube All around the world fait le tour du monde. Sur ce titre, la voix de Lisa Stansfield est enregistrée en une seule prise. La partie parlée à la manière de Barry White au début de la chanson n’était pas prévue, tout comme les fameux « Ya ya ya » destinés dans un premier temps à combler une partie du texte inachevée. En 1992, Lisa Stansfield réalise un de ses grands rêves : reprendre All around the world en duo avec Barry White. Cette version dont les royalties ont été reversées à une oeuvre caritative, est à retrouver en bonus sur le single Time to make you mine. [04/03/2020]

 

 

 

X
X