En 1997 "Your woman" s'est hissé 5ème des ventes chez nous en France. (© White Town )

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @deltafm_officiel 

Nous sommes en 1997, les radios diffusent Your woman un tube qui mélange les genres. La mélodie ressemble à un air connu de John Williams (Star Wars), les sons semblent par contre sortir tout droit d’un film muet des années trente, quant à la rythmique elle semble provenir d’un jeu vidéo. Normal, le titre Your woman a été mixé dans une chambre à coucher sur un ordinateur Atari ST. Le propos est celui d’une femme, mais sortant de la bouche d’un homme. Pour brouiller encore plus les pistes, le groupe s’appelle White Town, mais celui qui se cache seul derrière ce nom s’appelle Jyoti Mishra. Il est anglais d’origine indienne et refuse que son image soit associée au succès de la chanson. Il envoie un exemplaire de Your woman à l’animateur de la BBC Simon Mayo qui officie sur Radio One. Les retours sont tellement bons que l’interprète de Your woman finit par conclure un contrat avec EMI. Your woman, un one-hit wonder qui devient numéro un en Grande Bretagne, Islande, Espagne, numéro quatre au Canada et numéro cinq chez nous en France et en Nouvelle Zélande. [12/02/2020]

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X