La vidéo de "Don't stop me now" a été filmée lors du passage de Queen au Forest National en Bruxelles le 26 janvier 1979. (© Queen)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @deltafm_officiel 

Nous sommes en 1978, la vie de Freddie Mercury peut se résumer en trois mots : sexe, drogues et rock’n roll. A 32 ans, le chanteur de Queen brûle la chandelle par les deux bouts, au point d’inquiéter ses compagnons de scène. Son mode de vie transpire dans la chanson Don’t stop me now où Freddie Mercury fait étalage de son hédonisme, en se comparant à « une fusée volant en direction de Mars, un satellite incontrôlable, une sex-machine prête à exploser« . La chanson figure sur l’album Jazz, qui n’a aucune sonorité jazzy, mais dont le titre est un clin d’oeil au célèbre Festival de Jazz de Montreux. C’est effectivement sur les bords du Lac Léman en Suisse (au Mountain Studios) et à Nice que ce septième album, reconnaissable à sa pochette noire et blanche, est enregistré. Et c’est aussi à Montreux que sera érigée une statue en hommage à Freddie Mercury le 25 novembre 1996. En 2015 Don’t stop me now se retrouve numéro un d’un classement scientifique de chansons positives, et en 2018, c’est la chanson qui accompagne le générique de fin de Bohemian Rhapsody. [13/01/2020]

 

 

 

 

X
X