Les pochettes d'albums de Christopher Cross sont facilement reconnaissables grâce à un flamand rose. (© Christopher Cross)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur @deltafm_officiel 

Nous sommes en 1979, le guitariste américain Christopher Cross publie son premier album, l’un des tous premiers enregistrements entièrement numériques. Sa musique s’écoute comme on regarde un coucher de soleil en Californie. Pourtant Christopher Cross est originaire de San Antonio à 250 kilomètres de la frontière mexicaine. Il écrit les paroles de son premier tube Ride like the wind sous acide sur la route qui relie Houston à Austin, comme un hors-la-loi roulant à tombeau ouvert, cherchant à joindre à tout prix la frontière mexicaine. Musicalement l’inspiration vient d’une chanson des Wings (Nineteen hundred and eighty five – 1973). Le titre est dédié à Lowell George du groupe Little Feat, décédé quelques mois plus tôt. Christopher Cross s’entoure de très grands noms comme Don Henley (Eagles), Larry Carlton, Nicolette Larson et Michael McDonald choriste de luxe sur Ride like the wind. En 1998, le groupe Saxon reprend la chanson en mode heavy metal, et en 1991, le groupe East Side Beat en version dance. Là encore le succès est au rendez-vous. [06/01/2020]  

 

 

 

 

0%
X
X