"I'm coming out" est le titre qui ouvre chacun des concerts de Diana Ross. (© Diana Ross)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur #deltafm_officiel 

Nous sommes en 1980, le disco s’essouffle et Diana Ross tente de relancer sa carrière. Elle fait appel au duo Nile Rodgers et Bernard Edwards du groupe Chic. La pression est énorme d’autant que c’est la première fois que le célèbre duo de producteurs travaille pour une véritable star. Il composent et produisent pour Diana Ross un album sur mesure avec trois titres imparables Upside Down, My old piano et I’m coming out. Le résultat est boudé par la maison de disque Motown qui souhaite remixer le tout. Bernard Edwards et Nile Rodgers menacent de ne pas être associés au projet si on touche à leur travail. Finalement l’album Diana sort et devient la meilleure vente de la carrière de Diana Ross. Pour I’m coming out, l’inspiration de Nile Rodgers lui vient un soir dans les toilettes d’un bar gay new yorkais, quand il croise trois travestis déguisés en Diana Ross. Comme un certain Michael Jackson avant elle, Diana Ross finit par se libérer de l’emprise exercée par sa maison de disque Motown. Depuis, I’m coming out, symbole d’émancipation, ouvre chaque concert de Diana Ross.

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X