Avant d'être un tube de Prince, "Kiss" c'est surtout l'histoire d'une énorme trahison. (© Prince)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur #deltafm_officiel 

Nous sommes en 1986, avec les recettes du film Purple Rain Prince se fait construire au sud-ouest de Minneapolis un studio d’enregistrement qu’il baptise Paisley Park. Son but : créer un endroit dédié à sa musique et produire d’autres artistes. Parmi ces artistes il y a son bassiste Brownmark. Pour son premier album, il lui fait cadeau d’une petite chanson sous la forme d’une maquette. Elle s’appelle Kiss. Le musicien bidouille le titre en ajoutant une rythmique funky et des chœurs. Mais quand Prince entend le résultat, retournement de situation, il décide garder la chanson pour lui et d’en faire le premier extrait de son huitième album Parade, la bande son de son nouveau film Under the Cherry Moon. Au final, cette trahison lui fait perdre un ami, mais Kiss permet à Prince de se classer numéro un pour la troisième fois de sa carrière. Anecdote : Kiss a aussi permis au crooner Tom Jones de relancer sa carrière en 1988 avec les anglais de Art of Noise. 

 

 

X
X