"Breakfast in America" de Supertramp s'est vendu à 20 millions d'exemplaires dans le monde. (© Supertramp)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur #deltafm_officiel 

Nous sommes en 1978, les anglais de Supertramp partent sous le soleil de la Californie enregistrer un sixième album plus pop, plus léger et moins sombre que les précédents. Rick Davies et Roger Hodgson se partagent l’écriture des chansons. Un jeune producteur Peter Henderson est choisi pour orchestrer l’enregistrement méticuleux de Breakfast in America pendant plus de six mois. Roger Hodgson a dans sa besace une chanson écrite quand il était adolescent, une période où il idéalisait l’Amérique. Elle s’appelle Breakfast in America. Le problème c’est que son collègue Rick Davies n’aime pas cette chanson aux contours juvéniles. Et pour dire les choses simplement, Rick Davis est jaloux de Roger Hodgson qui signe les trois gros tubes de l’album. Le groupe enchaîne avec une tournée couronnée de succès, mais également de querelles entre les deux membres fondateurs de Supertramp. Breakfast in America s’est vendu à 3 millions d’exemplaires en France, et 20 millions dans le monde. Quand à Roger Hodgson, il quittera le groupe définitivement en 1982. [30/09/2019]

 

 

X
X