Dans "Boulevard des Capucines", c'est Etienne Daho qui chante, mais ce sont les mots de son père. (© Etienne Daho)

Un Tube, Une Histoire tous les matins à 10:35 dans #LaFamilleDelta sur #deltafm_officiel 

Nous sommes en 2007, Etienne Daho publie son neuvième album, peut-être le plus personnel puisque dans cet album il y a la chanson Boulevard des Capucines dans laquelle Etienne Daho dévoile une partie de son intimité. Alors qu’il se produit à l’Olympia en 2004, salle mythique située Boulevard des Capucines dans le 9ème arrondissement à Paris, on lui annonce que son père est dans la salle et qu’il souhaite voir son fils à l’issue du spectacle. Il faut préciser qu’Etienne Daho Senior a abandonné femme et enfants plus de quarante ans plus tôt, en 1962 en pleine guerre d’Algérie. Son fils qui n’est pas prêt à lui accorder son pardon, refuse cette entrevue. Etienne Daho vit depuis dans le regret de ce rendez-vous manqué. C’est avec les mots de son père retrouvés dans des lettres oubliées qu’il écrit la chanson Boulevard des Capucines. Une chanson très émouvante à retrouver sur l’album L’invitation

 

 

X
X