© afp

La chanteuse israélienne Rika Zaraï, connue pour les titres Sans chemise, sans pantalon ou Alors je chante, est morte à l’âge de 82 ans. C’est l’ambassade d’Israël en France qui l’annonce ce mercredi sur Twitter.

Née en 1938 à Jérusalem, elle se familiarise avec la musique dès l’âge de 7 ans, lorsqu’elle commence les leçons de piano. Elle décroche le premier Prix du conservatoire à 15 ans.

Elle s’installe en France après son service militaire pour poursuivre ses études musicales. Alors qu’elle chante dans des cabarets, elle rencontre le producteur Eddie Barclay: il lui offre un contrat et Rika Zaraï enregistre ses premiers singles.

Dans la deuxième moitié des années 1960, les succès s’enchaînent: Casatschok, Alors je chante, Sans chemise, sans pantalon ou encore Balapapa. Elle a également signé deux chansons de Charles Aznavour, Le Temps et Et Pourtant.

Sa dernière apparition scénique date de février dernier: quelques jours avant de fêter ses 82 ans, la chanteuse s’est produite aux Folies Bergères à l’occasion de La Nuit de la déprime organisée par Raphaël Mezrahi.

 

 

X
X