© afp

La chanteuse israélienne Rika Zaraï, connue pour les titres Sans chemise, sans pantalon ou Alors je chante, est morte à l’âge de 82 ans. C’est l’ambassade d’Israël en France qui l’annonce ce mercredi sur Twitter.

Née en 1938 à Jérusalem, elle se familiarise avec la musique dès l’âge de 7 ans, lorsqu’elle commence les leçons de piano. Elle décroche le premier Prix du conservatoire à 15 ans.

Elle s’installe en France après son service militaire pour poursuivre ses études musicales. Alors qu’elle chante dans des cabarets, elle rencontre le producteur Eddie Barclay: il lui offre un contrat et Rika Zaraï enregistre ses premiers singles.

Dans la deuxième moitié des années 1960, les succès s’enchaînent: Casatschok, Alors je chante, Sans chemise, sans pantalon ou encore Balapapa. Elle a également signé deux chansons de Charles Aznavour, Le Temps et Et Pourtant.

Sa dernière apparition scénique date de février dernier: quelques jours avant de fêter ses 82 ans, la chanteuse s’est produite aux Folies Bergères à l’occasion de La Nuit de la déprime organisée par Raphaël Mezrahi.

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X