Une lettre, ça change tout ! Dans leur édition de Boulogne du jeudi 12 janvier, nos confrères de la Voix du Nord consacrent un article aux happy hours. Le titre ? « Nuisances autour des happy hours : quand les autres commerçants trinquent ». Enfin, c’est ce qu’on aurait dû lire… Car finalement, une malencontreuse faute de frappe fait prendre un tout autre sens à la phrase !

X
X