Valérie, habitante de Saint-Martin-Lez-Tatinghem, poursuivie pour outrage au Président de la République

29 mars 2023 à 18h00 par Natacha Delmotte

DELTA FM
Le commissariat de Saint-Omer

Une Audomaroise va comparaître le 20 juin prochain au tribunal de Saint-Omer pour outrage et insulte envers le Président de la République. Vendredi dernier, les policiers sont venus l’interpeller à son domicile pour la placer en garde à vue. En cause, un post Facebook posté le 21 mars dernier.

Une Saint-Martinghémoise a passé 10h en garde à vue. Elle est accusée d’avoir insulté Emmanuel Macron, le Président de la République, dans un post Facebook. Les faits remontent à vendredi dernier.

Vers 10h, les policiers viennent interpeller Valérie chez elle. En cause : deux posts qui circulent sur les réseaux sociaux, et un tag sur l’entrée du site de tri des déchets d’Arques…

 

Elle plaide la faute d’orthographe au sujet de cette publication. A l’issue de sa garde à vue, elle a donc été présentée au Parquet. Elle est poursuivie pour injure publique envers le Président de la République. Elle ne cache pas sa surprise depuis le début de la procédure.

 

Le Sous-Préfet de Saint-Omer, Guillaume Thirard a eu connaissance des agissements supposés de Valérie et a signalé les faits. Elle va comparaître le 20 juin au tribunal. 

Sur son mur Facebook, Valérie a donc corrigé ce qu'elle indique être "une faute d'orthographe".


 

 PRÈS DE CHEZ VOUS