© Pierre Bouras

Le Cap Horn est désormais derrière les leaders de ce 9ème Vendée Globe. C’est la dernière ligne droite avant le retour en France. Si Yannick Bestaven semble avoir une avance inéluctable en tête de l’épreuve, tout reste possible pour le podium. Toujours troisième au classement, Thomas Ruyant va encore une fois prendre un autre chemin pour remonter vers la deuxième place.

Le Dunkerquois, juste après avoir dépassé le Cap Horn, a choisi d’embouquer le détroit de Le Maire. Alors qu’un vaste anticyclone alangui dans le Nord des Malouines, le skipper de Linked Out est le seul à en tenter le contournement par l’Ouest. La place de dauphine semble plus que jamais à sa portée, il n’a que 60 miles de retard sur Charlie Dalin. 
X
X