© Pierre Bouras

Des conditions dantesques dans l’Océan Indien, Thomas Ruyant est en plein dedans. Après une dépression très creuse, le Nordiste doit faire face à de forts vents ce mercredi.

Toujours en tribord amure, appuyé sur son côté privé de foil, le marin Dunkerquois vient de dépasser le cap de Bonne Espérance. Il continue de faire jeu égal avec le leader Charlie Dalin, il est 2eme de ce Vendée Globe.

Objectif du jour, prolonger ce bord vers l’Est, à l’avant de cette nouvelle dépression centrée très Sud, vers des mers mieux rangées, moins inconfortables pour Thomas Ruyant, moins dangereuses aussi pour son Linked Out.

X
X