Grosse avarie pour Thomas Ruyant. Le skipper dunkerquois doit gérer une voie d’eau depuis cette nuit (de mardi à mercredi). Suite à un problème technique, il y a une brèche dans son bateau, qui conduit donc à une entrée d’eau dans son espace de vie. La coque n’est pas touché, il peut donc continuer mais va devoir colmater cette brèche. Le marin, qui occupe actuellement une belle 9ème place sur ce Vendée Globe, ne parle pas encore d’abandon (Photo Pierre Bouras, le Souffle du Nord). 

X
X