Ce sont les fêtes mais on ne se fait pas de cadeau sur le Vendée Globe. Thomas est toujours troisième ce mardi à 165 miles de Yannick Bestavan. Charlie Dalin est deuxième, la flotte du côté de l’Australie.

“La seule certitude, c’est qu’il y aura du jeu jusqu’au bout dans ce Vendée Globe. L’élastique des classements va se tendre et se détendre pendant encore plusieurs jours”, assure le Dunkerquois ce matin.

X
X