La buvette représente une grande partie des finances du club Audomarois. (© SCRA Saint-Omer)

Les clubs amateurs, les clubs moins riches aussi, doivent s’adapter au contexte.

Du fait de la résurgence de la crise sanitaire, de nouveaux protocoles ont été mis en place depuis le début de l’année. En foot amateur, comment ça se passe pour Hazebrouck, Lumbres, Saint-Omer, et tous les autres? En gros, si le club est frappé par quatre cas positifs sur une semaine il peut demander le report du match. Mais ce qui inquiète le plus les équipes, pour leurs finances, c’est la fermeture des buvettes et des espaces VIP.

Même pour un club solide comme le SCRA Saint-Omer en rink-hockey, la situation est très compliquée. Sa Présidente, Diana Savreux.

 


X
X