Le doute est dissipé. Après un coup d’arrêt et deux défaites consécutives, les Dunkerquois ont répondu de la meilleure des manières à ceux qui pensaient que leur début de saison était un mirage. Dans le duel au sommet qui les opposait à Pau, les hommes de Claude Robin se sont fait peur, en encaissant l’ouverture du score par Name (0-1, 9e). C’était sans compter sur Guillaume Bosca (encore lui), qui remettait les compteurs à zéro à la demi-heure de jeu (1-1, 29e). La suite ? Ceux qui sont restés trop longtemps à la buvette s’en mordent encore les doigts. Trente secondes après le retour des vestiaires, Boudaud donnait l’avantage aux siens (2-1, 46e), puis offrait un peu plus de relief au tableau d’affichage (3-1, 51e). Sonnés, les sudiites pliaient une nouvelle fois sur un ballon frappé par Bosca, et dévié par Bizet (4-1, 53e). Trois buts en l’espace de 8 minutes, les Palois ne s’en remettront pas. Avec cette large victoire, l’USLD reprend la tête du National.

De son côté, Boulogne, en déplacement à Ajaccio, a décroché un match nul au goût de victoire. Réduits à 10 pendant plus d’une heure après l’expulsion de Senneville, les Rouge et Noir ont réussi à garder leurs cages inviolées malgré les assauts corses. Un match nul et vierge qui stoppe la belle série boulonnaise (4 victoires d’affilée), mais qui, vu le contexte, est un bon point de pris à l’extérieur. Au classement, l’USBCO est 6ème (14 pts)

En basket, l’ESSM a longtemps tenu tête à Dijon. Hélas, les hommes d’Eric Girard se sont finalement inclinés dans les dernières minutes. Les Portelois commencent donc le championnat de Jeep Elite par une défaite: 88 à 85.

En N1, Boulogne débutait également sa saison par un gros morceau: Le Havre. Appliqué, le SOMB va revenir sur la Côte d’Opale avec le sourire. Les hommes de Thibaut Wolicki s’imposent ce vendredi soir 96 à 92.

 

X
X