© BCM Gravelines-Dunkerque

En basket, c’est la reprise ce soir pour le BCM. Gravelines s’impose face à Champagne Basket 84-80. La première mi-temps est catastrophique, les Maritimes se réveillent dans un super quatrième quart-temps. Belle réaction d’orgueil même si tout n’est pas parfait. Au moins le mental est là, avec un bel apport du banc, sur le plan sportif et sur le plan de l’ambiance. Le nouveau meneur ne sera pas là pour le dernier match de la saison, face à Villeurbanne, samedi prochain. 

Victoire importante et émouvante pour le coach du BCM Serge Crevecoeur…

 

Toujours en basket, c’est chaud aussi pour l’ESSM, qui gagne à la dernière seconde face à Orléans 85-84. Un très beau match de basket, des points, de l’intensité, des cadres qui sont au top. Le Portel peut partir en vacances sereinement, l’ESSM que l’on a aimé en début de saison est toujours là. C’est le dernier match en 2020 pour les Stellistes. 

En handball, pas de miracle. Face à un PSG qui met des branlées à tout le monde en ce moment, des victoires en moyenne de neuf buts depuis le début de saison, l’USDK s’incline 30-20. Le match est plié dès les trois premières minutes, les Nordistes se retrouvent menés 3-0. Les fêtes ne seront pas très joyeuses à Dewerdt. Suite aux mauvais résultats, cinq défaites de suite, les dirigeants viennent de réaliser un audit, échanges avec les joueurs. Première décision, selon la Voix du Nord, Baptiste Butto est écarté jusque nouvel ordre… 

Un mot du Vendée Globe, Thomas Ruyant est toujours troisième de la course. Mais les écarts sont tellement serrés en tête. Le Dunkerquois n’a que 121 miles de retard sur le leader Yannick Bestaven, Charlie Dalin est remonté à la deuxième place. 

 

X
X