Dunkerque est passé en quelques secondes du champagne au mousseux. Et finalement ça se finit en un petit vin pas trop mal… L’USDK joue ce soir son dernier match de l’année, dernier match avant les fêtes. Pour au finale un match nul 24 partout à domicile face à Tremblay. Le mousseux pas terrible, c’est Tremblay qui n’est pas loin de gagner, les Franciliens mènent de deux buts à quelques minutes de la fin. Le champagne, c’est un penalty que les Maritimes espèrent obtenir à la dernière seconde, pour la victoire. Finalement, ils ne l’ont pas et ça se finit par un nul. Et vu le nombre de blessés, notamment Kornel Nagy, et l’énergie dépensée pour arracher ce résultat, et bien ce n’est pas si mal. Place à la trêve international, l’USDK ne rejouera pas avant le mois de Février 2019, et la coupe de France.

L’USDK est encore en vie dans cette Lidl Star Ligue. Le coach Patrick Cazal.

 

Tom Pelayo, auteur d’un bon match avec six buts, retient l’énergie dégagée dans ce match. 

X
X