Les handballeurs de Dunkerque espéraient finir la saison dans les étoiles. Finalement, ils marchent dans le brouillard…

L’USDK avait la possibilité de s’offrir un beau cadeau pour la fin de saison, une finale de coupe de France. Pour ça, il fallait battre Montpellier, en demi-finale, samedi. Ce que les Maritimes ont été incapables de faire. Ils s’inclinent 29-24 dans un match à sens unique. Jamais ils ne peuvent se mettre au niveau, la faute à une attaque encore une fois en berne alors qu’il y a des possibilités, même si Montpellier fait un grand match.

En espérant que ce match ne laisse pas trop de traces dans les têtes. L’USDK va disposer de deux semaines pour se reconstruire, le temps d’une trêve internationale.

Les Dunkerquois ne sont pas dans l’esprit, pas dans le combat. Le coach Patrick Cazal très déçu à l’issu de la rencontre :

X
X