Boulonnais et Manceaux se sont quittés bons amis, ce vendredi soir, pour la 5ème journée du championnat de National (0-0).

Pour son son premier match sur sa nouvelle pelouse et devant ses supporters, l’USBCO espérait mieux. Hélas, on aurait pu jouer des heures sans voir un seul but, ce vendredi soir. Les deux équipes, joueuses, solides mais terriblement stériles devant le but, ont donc dû se contenter du partage des points, dans un match haché par de nombreux coups de sifflet de l’arbitre. 

Il a fallu attendre les 20 dernières minutes pour avoir quelques frissons. Une première fois avec un centre-tir de Joseph qui tombait… sur la transversale de Patron (69e). Dans la foulée, Aouladzian tentait la frappe de loin, mais le ballon passait assez largement à côté des cages mancelles (74e). Le Mans répondait par Etuin, mais son tir à ras de terre ne trouvait pas le cadre (80e). Le plus gros danger arrivait finalement quelques minutes plus tard, quand une belle incursion mancelle obligeait Lugier à deux arrêts réflexe de grande classe (84e). Le public ne s’y trompait pas et les groupes de supporters des “Boulogne Fans 1898” et “les Margats de la Libé”, bruyants depuis le coup d’envoi en tribune Ribéry, trouvait encore les ressources pour scander le nom du portier boulonnais. Les dernières minutes s’écoulaient, et malgré 3 minutes supplémentaires, aucune des deux équipes ne parvenait à faire la différence.

“On n’est pas satisfait car on veut tout gagner, analysait Simon Lugier au coup de sifflet final. Ça fait 2 matchs à domicile, et 2 matchs nuls. Mais on savait que Le Mans était une grosse équipe et que ça allait être un match compliqué. Vu notre début de saison, les adversaires défendent davantage”. 

Le Mans a montré la meilleure opposition qu’on ait pu avoir depuis le début de la saison, a souligné le coach boulonnais Laurent Guyot. Le match a été équilibré et très serré, à défaut d’être spectaculaire. Globalement, je ne suis pas déçu: il nous a manqué un peu plus de justesse, notamment sur les centres. Mais les joueurs sont jeunes, ce sont des choses qu’on va travailler”.

“Boulogne est une belle équipe, cohérente, et qui prend très peu de but. On savait que c’était une équipe disciplinée. Il ne fallait pas se faire piéger en contre ou sur les coups de pied arrêtés. Les joueurs ont fait le job” s’est de son côté félicité le coach manceau Didier Ollé-Nicolle.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X