© USLD

Le match de l’USLD à Ajaccio a été reporté. Quatre cas positifs de Covid-19 sont détectés dans le club dunkerquois. Trois l’ont été dès le vendredi. Un quatrième lors du déplacement. Les Maritimes qui finalement s’en sortent presque bien…

Dunkerque dans son malheur peut voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Protocole de la Ligue oblige, les joueurs doivent faire des tests entre deux et trois jours avant les matchs. Pour les première rencontres, l’USLD avait les résultats dès le jeudi soir. Sauf que là, avec la rentrée, les laboratoires sont débordés, les résultats sont arrivés bien plus tard. Vendredi soir, pour une partie de l’effectif, trois joueurs étaient positifs, ils sont confinés à la maison. Et donc un quatrième cas détecté samedi lors du déplacement. Message reçu sur le téléphone du joueur lors de la pause carburant entre Marck et Ajaccio, au Bourget. La compagnie a refusé de faire monter les joueurs dans l’avion, respectant son protocole.
Alors, si le joueur en question avait eu ses résultat au matin, il pouvait rester chez lui et Dunkerque aurait pu jouer. Il aurait pu aussi le recevoir en arrivant en Corse. Et là, l’USLD aurait pu voir le match reporté. Et un déplacement sur l’Ile de Beauté, ça coûte cher, surtout quand vous avez l’un des plus petits budgets de la Ligue 2.
Au moins, les Dunkerquois sont prévenus, ils respectent les règles, ils ont été testés très souvent durant la préparation, tout le monde, y compris les dirigeants. Mais ça n’empêche pas d’être frappé. Le match très attendu face à Valenciennes samedi n’est pas menacé, mais les Maritimes seront diminués.

Le match de la réserve de l’USLD face au Pays de Cassel a lui aussi été reporté.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X