Les Boulonnais avaient prévenu : de retour à domicile après 2 matchs à l’extérieur, ils voulaient faire plaisir à leurs supporters. Dès le coup d’envoi, les Rouge et Noir confirmaient leurs bonnes intentions, et obtenaient un pénalty. Idazza le frappait, et Elana l’arrêtait. De quoi entamer le moral boulonnais ? Pas vraiment, puisque 2 minutes plus tard, Serin adressait un centre à raz-de-terre pour Shamal, qui ne se privait pas pour faire trembler les filets (1-0, 7e). Quel début de match ! Hélas, la joie fut de courte durée, puisque Rocheteau se jouait de la défense boulonnaise pour égaliser (1-1, 9e). Pas abattus, les Rouge et Noir enchaînaient les occasions, mais manquaient cruellement de réalisme.

Un manque d’efficacité que les hommes de Laurent Guyot conservaient au retour des vestiaires. Shamal (52e), Illien (53e) et Serin (56e) ne parvenaient pas à convertir leurs occasions. Et ce qui devait arriver arriva. Sur corner, Seba punissait Boulogne, en pivot (1-2, 65e). Malgré les entrées de Garita, Duterte et Traoré et de nombreuses autres possibilités, Boulogne se montrait plus empruntée physiquement et voyait sa série d’invincibilité se terminer.

De son côté, Dunkerque va chercher un bon match nul à Villefranche 0-0. Dans ce choc, l’USLD est 1er, le club Beaujolais 2eme, les deux équipes se neutralisent. Les Dunkerquois maîtrisent la balle, avec plus d’occasions. Mais Villefranche touche du bois sur coup franc à  la 21eme. Au final, le partage des points arrange Dunkerque toujours leader.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X