Des matchs de football sans arbitre officiel. Voilà ce qui se déroule ces derniers mois dans le Boulonnais. Le district de Boulogne compte en effet de moins en moins d’arbitre. Il y a 3 ans, on en comptait 135. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 80. Selon l’amicale des arbitres de Boulogne, c’est la violence grandissante sur et au bord du terrain qui découragerait les jeunes à suivre la formation d’arbitre.

Selon José Dumont, le responsable de l’amicale des arbitres de Boulogne, c’est à cause de la violence sur les terrains de football. Une violence qui ne cesse de grandir et qui décourage les jeunes à devenir arbitre :

Pour recruter de nouveaux arbitres, une réunion d’information est organisée le mercredi 11 avril 2018 au siège du district Côte d’Opale, à Marquise.

X
X