© JSL Longuenesse

C’est un week-end magique qui s’annonce, la magie coupe de France. De nombreux clubs audomarois sont encore qualifiés pour le 4ème tour, qui a lieu ce week-end. Il y a les habitués, Aire-sur-la-Lys, Longuenesse, Saint-Omer. Et puis les petits nouveaux, comme Nielles-les-Bléquin qui réalise le meilleur parcours de son histoire. Se qualifier pour le 4ème tour, ce n’est pas anodin. Les joueurs à la fin du match peuvent garder le maillot, le fameux maillot coupe de France. Et pour eux, ces amateurs, ça veut dire beaucoup…

Ce maillot de coupe de France, c’est le tee-shirt “finisher” du marathonien, le pompon du manège pour un enfant, c’est le Graal. Celui qui permet à n’importe quel footballeur du dimanche de dire “j’y étais, j’ai fait un parcours en coupe”, un petit bout d’histoire.

Nielles-lès-Bléquin, le petit poucet pour l’Audomarois pour l’instant, va pouvoir retoucher enfin ce petit moment d’éternité, c’est la deuxième fois seulement que l’USN arrive aussi loin. Pas toujours facile même avec la meilleure volonté du monde d’imiter les spécialistes, et il y en a dans le coin.

Aire-sur-la-Lys qui s’offre un match de gala en 2004 face à l’Olympique Lyonnais de Juninho et Sydney Govou. Une défaite 4-0 mais un beau parcours. Longuenesse qui va taper une Ligue 2, rien que ça, en 2006, la JSL élimine Caen.

Mais le pro de la coupe, c’est sans doute Saint-Omer. Un 8ème de finale en 92 contre Monaco, un 16ème de finale contre Grenoble, des 32ème de finale en pagaille, un exploit en 2009, une victoire face à Amiens, pensionnaire de deuxième division, c’était en direct sur Delta FM. L’USPSO, le roi des pompons.

X
X