La pelouse du stade de la Libération a-t-elle un problème ? C’est la question que l’on peut se poser quand on regarde l’état du terrain. Abîmée par la répétition des matchs et par la météo, la pelouse montre de plus en plus de signes de fatigue. A tel point qu’il va sûrement falloir la changer.

Un diagnostic a été réalisé, il y a maintenant déjà quelques années. Et il est clair : le terrain est dégradé, et il faudrait le remplacer. Et c’est logique, quand on sait qu’il s’agit du terrain d’origine.
La pelouse du stade de la Libération n’a jamais été remplacée depuis sa création. Elle a simplement été régulièrement entretenue par les équipes de la ville. Mais quand on imagine le nombre de matchs qui ont été joués au stade de la Libération, on comprend vite que ça ne suffit plus. D’autant que quand il n’y a pas de match, ce sont les corbeaux qui viennent régulièrement squatter la pelouse, et font remonter les vers. Conséquence de tout ça : eh bien le terrain n’est plus aussi résistant qu’avant.
Les footballeurs se plaignent d’un terrain gras… et qui s’abîme un peu plus à chaque rencontre. Contacté par nos soins, l’adjoint aux sports à la mairie de Boulogne, Jean-Claude Etienne, se dit au courant de la situation. Mais il indique que remplacer une pelouse coûte cher. Et que de tels travaux ne pourront être engagés que si l’USBCO retrouve un jour… le monde professionnel.

X
X