Pour Jean Pierre Scouarnec, l’USLD n’est pas dans le rouge financièrement. Le président dunkerquois s’est exprimé devant la presse, indiquant que la piste d’un investisseur franco-américain était définitivement éteinte. D’après Jean-Pierre Scouarnec, cette perte d’un million d’euros n’est pas un problème puisque l’argent promis n’a pas été dépensé. Avec un budget de 6,5 millions d’euros, Dunkerque devrait donc réussir à finir la saison dans le vert, mais cherche malgré tout un investisseur. Restera aussi un élément important à prendre en compte : l’impact du fiasco Médiapro, et ses droits télés, sur le budget du club.

Les finances dunkerquoises sont dans le vert, pour le moment. Offensif, le Président ne ferme malgré tout pas la porte à un futur investisseur, à condition que le projet soit sain :

Le Président a admis un flottement concernant l’appel devant la DNCG et ce fameux courrier qui n’est pas arrivé dans les temps. Il assure se rendre devant le CNOSF pour régler définitivement la question.

X
X