Réduits à 10 dès le quart d’heure de jeu après l’expulsion de Pierret, les Boulonnais ont concédé le match nul, ce vendredi soir, face à Châteauroux (1-1).

Eliminée de la Coupe de France, mal en point en National et mise sous pression par une partie de ses supporters, l’USBCO avait annoncé la couleur jeudi, par la voix de son coach. « On parle beaucoup, mais maintenant il faut montrer des choses » déclarait Eric Chelle, réaffirmant la confiance en ses joueurs et en ses dirigeants. 

Pour une fois, on ne peut pas dire que le message du coach n’a pas été entendu. Séduisants dès l’entame de match, les Boulonnais se tiraient une balle dans le pied avec l’expulsion de Pierret. Coupable de 2 fautes dans le premier quart d’heure, le joueur était renvoyé aux vestiaires et laissait son équipe dans l’embarras. 

Coupés dans leur élan par ce carton rouge, et par la sortie sur blessure de l’arbitre (15 minutes d’arrêt de jeu), les hommes d’Eric Chelle ne se décourageaient pas, et ouvraient même le score. Gomel, l’enfant du pays, trompait Delecroix sur coup-franc (1-0, 45e+8). Une joie de courte durée, puisque Youssouf égalisait dans la foulée (1-1, 45e+13).

L’entraîneur, qui réclamait plus de réussite dans les deux surfaces, pourra au moins s’appuyer sur la seconde mi-temps pendant laquelle ses hommes, en infériorité numérique, n’ont pas encaissé de but. Pour la première victoire à domicile, en revanche, il faudra encore attendre.

 

X
X