© USL Dunkerque

Nouveau défi pour l’USLD ce samedi, face à Grenoble, candidat à la montée. 

Fin d’année maous-costaud pour Dunkerque. Ce samedi, l’USLD est à Grenoble, 3ème de Ligue 2, avant d’accueillir Caen, longtemps 2ème du classement, puis les Maritimes vont finir face à Auxerre, qui vient d’en mettre six à Niort. Du lourd.

Mais Dunkerque n’a jamais été mis en grande difficulté cette saison. Certes, les Maritimes ont perdu, ils ont été bousculés. Mais ils ne se sont jamais inclinés par deux buts d’écart par exemple. Ils n’ont jamais été à la rue. C’est l’un des objectifs de cette fin des matchs aller, rester digne, montrer que Dunkerque peut jouer les yeux dans les yeux avec tout le monde. Le groupe n’est pas au complet avec notamment Dimitri Boudaud blessé et Emeric Dudouit suspendu. 

Fabien Mercadal se méfie évidement de cette très bonne équipe de Grenoble. Mais ses joueurs n’ont jamais été à la rue cette année, personne n’a réussi à les dominer totalement. C’est l’objectif de cette fin d’année, garder ce visage. 

X
X