Préparation physique, mentale, préparation invisible, le staff Dunkerquois ne rien laisser au hasard dans la course au maintien. (© USL Dunkerque, illustration)

L’opération “Il faut sauver Dunkerque” débute ce week-end.

Les footballeurs Dunkerquois sont à Caen ce samedi. C’est le début d’une série de huit matchs en moins de deux mois, huit matchs pour boucler cette saison de Ligue 2 et se sauver. Les Maritimes sont pour l’instant dans la zone rouge. Mais ils ont leur destin en main, avec un petit point de retard sur le barragiste, deux sur le premier non-relégable.

Pour cette dernière ligne droite, Dunkerque dispose quasiment de tout son effectif, seul Dimitri Boudaud est toujours blessé. Amine Salama, en instance de départ du côté d’Angers, réintègre le groupe pro. Caen – Dunkerque c’est ce samedi donc, à 19h. 

Le staff a tout fait pour que le groupe soit au top physiquement pour cette fin de saison. Ne rien négliger. Le coach Romain Revelli.

 

Dunkerque offensivement se procure des occasions, mais a encore du mal à toutes les mettre. Pas de secret, il faut encore bosser. Le milieu Mohamed Ouadah. 

 


X
X