Battue à l’aller, les Dunkerquois ont pris leur revanche au stade de la Libération (0-1), malgré un match dominé par les Boulonnais.

Dominer n’est pas gagner. Ce vendredi, l’USBCO l’a une nouvelle fois appris à ses dépends, dans le derby de la Côte d’Opale. Volontaires, les Rouge et Noir se sont procuré de nombreuses occasions mais ni Maah (26e), ni Beghin (34e, 58e), ni Idazza (43e, 45e) ne parvinrent à faire trembler les filets. A l’inverse, il aura suffi d’une erreur de marquage de Lina sur Garita, peu avant l’heure de jeu, pour permettre à l’attaquant d’ouvrir le score, sur corner. 

Une victoire par le plus petit des écarts qui fait le bonheur de Claude Robin, l’entraîneur dunkerquois

De son côté, l’entraîneur Olivier Frapolli s’avouait impuissant face au manque d’inefficacité de son équipe

En basket, le BCM Gravelines-Dunkerque a chuté à Châlons-Reims (88-78).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X