© RC Lens

Le RC Lens, et le foot Régional en général, vient de perdre son guide, pardon son “Druide”. Daniel Leclercq est décédé ce vendredi, à 70 ans, des suites d’une embolie pulmonaire précise la Voix du Nord. Il restera à tout jamais celui qui entraînait Lens en 1998 lors du titre de champion de France des Sang et Or. Les plus belles heures du club Lensois, c’est lui, avec une coupe de la Ligue l’année suivante. Lens, seule équipe Française à avoir gagné à Wembley, victoire en Ligue des Champions face à Arsenal le 25 Novembre 1998, dans son éternel 4-3-3. Le technicien est aussi passé par Valenciennes, qu’il fait remonter en Ligue 2.

Le foot amateur lui doit beaucoup, Bavin, Billy-Berclau, Douai. Il nous a quittés alors qu’il était en Martinique, pour s’occuper des stages de foot d’un certain Raphaël Varane, autre figure Lensoise. “Emotion, le mot est faible pour évoquer ce que je ressens, constate son Président de toujours, Gervais Martel, au micro de France Info, ce matin. C’est une grande tristesse, Daniel respirait le foot, il avait un sacré caractère, mais vous ne pouvez pas réussir dans le foot sans caractère. Il avait aussi un grand sens de l’humour, moi qui l’ait connu comme coach et comme ami”.

Daniel Leclercq fut également un grand joueur, grand défenseur. Lens et Valenciennes bien-sûr, il joua une saison à Marseille, une saison ponctuée par un titre de champion de France.

X
X