Longtemps devant au tableau d’affichage, l’USBCO a concédé une nouvelle défaite (1-2) au bout d’un match interminable. Comme le calvaire des Boulonnais cette saison.

Face au leader, Boulogne a marqué. Face au leader, Boulogne a espéré. Jusqu’au bout. Mais un but concédé en toute fin de match (90e+9) vient compliquer un peu plus l’opération maintien des Rouge et Noir. Comment se relever d’une pareille soirée ? Comment trouver les ressources pour rebondir ? Comment aller chercher l’énergie nécessaire pour sortir le club de la tempête ? Engluée dans les profondeurs du classement, l’USBCO pensait avoir fait le plus dur, ce vendredi soir, en ouvrant le score dès la 2ème minute face au leader bastiais. Le but d’Evens Joseph surprenait l’équipe corse et, il faut bien le dire, les quelques spectateurs du stade de la Libération. Appliqués, les Rouge et Noir rentraient aux vestiaires avec ce mince avantage.

En seconde période, les Bastiais revenaient avec l’intention de faire valoir leur statut de leader. Les Boulonnais reculaient et laissaient Vincent conclure une belle combinaison… entachée d’une main de Diongue (55e). Après un moment de flottement, l’arbitre annulait le but de l’égalisation, provoquant la colère du banc corse, qui décidait de poser une réserve technique. 

Ce n’était, hélas, que le premier avertissement pour l’USBCO. A 20 minutes de la fin, Robic égalisait (1-1, 70e) logiquement. Un coup de massue pour les maritimes, qui ne parvenaient plus à approcher les cages adverses. Alors que l’arbitre accordait 9 minutes (!) d’arrêt de jeu, et après avoir lancé Idazza et Cadiou dans la bataille, Laurent Guyot choisissait finalement de faire rentrer Oyono pour garder le point du match nul. En vain. Au bout du temps additionnel, sur un tout dernier corner, Senneville, au duel avec Robic, catapultait le ballon dans sa propre lucarne (1-2, 90e+9). Un scénario qui illustrait parfaitement l’idée de la chance des équipes de tête, et la difficulté de stopper la spirale négative pour les équipes en bas de tableau. 

Avec cette nouvelle défaite, la troisième consécutive à domicile, Boulogne est avant-dernier du classement de National. A ce rythme, le club fonce tout droit vers le National 2. 

X
X