Cédric Tuta et Marc Fachan en sont presque venus aux mains sur le terrain...

Dunkerque recevait Rodez cet après-midi au stade Tribut. Si le résultat n’a pas été favorable aux Dunkerquois, qui s’inclinent 3 buts à 1, le grand perdant de l’après-midi est avant tout l’image du club. 

Les faits :

A la demi-heure de jeu, l’USLD bénéficie d’un pénalty. Une occasion en or pour revenir au score alors que les hommes de Didier Santini sont menés 1 à 0. Cédric Tuta, aligné en attaque, se saisit alors du ballon pour exécuter la sentence. Le problème c’est qu’un autre joueur a été désigné par le coach avant le match pour tirer les penaltys : Marc Fachan. Les deux joueurs tentent de prendre le ballon, s’en suit une bousculade et les deux joueurs sont à la limite d’en venir aux mains, sous l’œil médusé des spectateurs. Marc Fachan ira même jusqu’à tirer dans le ballon que Tuta avait placé devant le but. Le penalty sera finalement transformé par l’attaquant Dunkerquois (Tuta) qui sera ensuite remplacé à la mi-temps et sifflé par le public.

Les réactions :

Didier Santini avait du mal à digérer l’incident à la fin de la rencontre :  » ça va se régler en interne. Il y a des comportements inacceptables. La décision du coach doit être respectée. Marc Fachan était le tireur désigné. On a été ridicule, on passe pour des guignols« 

Le Président Jean Pierre Scouarnec a régi sur les réseaux sociaux : « Je suis déçu, irrité et furieux. Vous donnez une image pitoyable de notre club. Certains ne sont pas dignes de ce club« 

De leur côté, les joueurs n’ont pas souhaité commenter l’incident.

X
X