Dans un match animé mais sans véritables réelles occasions, il aura fallu deux pénaltys pas forcément flagrants pour voir des buts au stade de l’Epopée de Calais.

Les deux équipes voulaient la victoire. Boulogne pour confirmer, le Red Star pour se rattraper. Mais maritimes et Parisiens devront se contenter du partage des points. Appliqués mais pas encore au top offensivement, les Boulonnais pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score sur un pénalty de Senneville (1-0, 18e). Avec sa défense taille patron et son milieu de terrain qui montrait une capacité à se trouver étonnante pour un second match de championnat, l’USBCO revenait aux vestiaires avec l’avantage. 

Hélas, bien faire tourner le ballon ne suffit pas. En seconde période, Bizet remettait les compteurs à zéro, sur pénalty, encore (1-1, 55e). Boulogne tentait le tout pour le tout, mais pêchait dans les 25 derniers mètres. Les entrées de Noc, Mawungu et Pierret n’y changeaint rien: Boulogne concèdait le nul pour sa première à domicile délocalisée. “On est un peu tous déçu du résultat. C’est dommage, mais il faut garder le même état d’esprit pour la suite” analysait Jackson Mendy à l’issue du match. 

Sur l’ensemble du match, c’est logique. On n’a pas été assez dangereux après l’ouverture du score. On a des situations favorables, mais qu’on n’a pas su transformer en occasions, soulignait le coach Laurent Guyot au coup de sifflet final. On a manqué de profondeur sur nos contre-attaques. De fraîcheur aussi. Mais je suis content de l’état d’esprit affiché. Pour l’instant, voilà ce qu’on peut faire. C’est pas mal, mais ce n’est pas suffisant pour gagner un match. Tout se jouera dans les détails“.

X
X