“L’impression qu’on est des criminels”. C’est la phrase choc de Kristina Mladenovic après son élimination au  deuxième tour de l’US Open. La tenniswoman Saint-Poloise a critiqué la bulle organisée par le tournoi pour éviter la propagation de la COVID. Des règles trop strictes, privation de liberté. Avec l’exemple de Benoît Paire, testé positif puis finalement négatif quelques jours plus tard. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X