Le sport est toujours à l’arrêt en France. En attendant, chacun prend position. Le président de l’ESSM Le Portel ne veut pas reprendre le championnat, même à huis-clos : “Ma position est claire, je ne comprends pas comment nous pourrions reprendre face à ce traumatisme”. Pour lui, la meilleur solution est une Jeep Elite à 20 clubs l’an prochain, les 18 de cette année plus deux promus. Yann Rivoal qui assure enfin que l’ESSM n’est pas plus en danger que les autres clubs de la LNB.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X