Dans ce contexte de crise, et alors que la Jeep Elite va doute s’arrêter pour au moins un mois, le BCM et l’ESSM vient de libérer ses joueurs. Ceux de Gravelines en partie ont déjà quitté la région, notamment les Américains. “On leur fait confiance, on sait qu’ils rentreront si le championnat venait à reprendre”, assure le manager du BCM, Romuald Coustre, à nos confrères de la Voix du Nord. Des procédures de chômage partiel vont être mises en place pour les salariés, les bureaux des clubs sont fermés. La Ligue ne s’est toujours pas positionnée sur une solution, attente d’une reprise, saison blanche…

De son côté, la Ligue de hand annonce que les matchs ne reprendront pas avant le 22 Avril. Une longue trêve donc pour l’USDK qui annonce la fermeture de ses bureaux pour au moins trois semaines. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X