Un match pas comme les autres ce soir, enfin si au contraire un match et une ambiance qui devraient être la normalité. Le Portel accueille Bourg-en-Bresse avec du public, 800 fans chauffés à blanc après sept mois sans match en vrai. Ils poussent l’ESSM qui s’incline malgré tout 84-78. Un super Benoit Mangin à 23 pions ne suffit pas, la faute à un premier quart-temps loupé défensivement.

Eric Girard, le coach de l’ESSM, satisfait quand même d’avoir posé des problèmes au 5ème de la Jeep Elite.

 

Le BCM perd lui aussi, à Strasbourg, 83-64. La 1ère mi-temps est catastrophique, flippante, Gravelines y encaisse 54 points alors que justement c’était pas mal face à Nanterre lors du dernier match. C’est un peu mieux dans le 3ème quart. Mais face à des Alsaciens sont très forts cette saison, ça suffit pas. Khalid Boukichou termine à 24 points.

Le BCM et l’ESSM qui rejouent dès mardi, à domicile, avec du public. Dans des matchs importantissimes. L’ESSM face à Pau pour assurer, bloquer, valider, composter le maintien. Le BCM pour y croire face à Chalon-sur-Saône, concurrent direct qui n’a gagné que d’un point à l’aller. Donc ce serait très très bien que les Gravelinois s’imposent et reprennent le point-average.

 

X
X