Victoire de l'ESSM 63-73.

C’est soir d’Opalico entre le BCM et l’ESSM. Et comme à l’aller, c’est Le Portel qui gagne. 

Pour la première fois depuis que l’ESSM est en Jeep Elite, une équipe remporte les deux Opalicos de la saison. C’est l’ESSM. Après un succès de 24 points il y a un mois, les Stellistes s’imposent 63-73 ce soir. Gravelines fait illusion deux quart-temps avant comme d’habitude de sombrer en seconde période.

Le BCM privé de plusieurs joueurs certes, Ware et Nikolic blessés, mais les Maritimes ne donnent pas l’impression de jouer ce match comme un derby, pas l’impression d’avoir des garçons qui ont envie de sauver une équipe qui reste désormais sur neuf défaites de suite. Le BCM, qui a perdu contre quasiment tous ses adversaires du bas de classement, est en danger. 

De son côté, l’ESSM respire et peut voir l’avenir sereinement. L’adversaire du soir est à distance, quasiment à quatre victoires. Avec déjà onze succès, le maintien en Jeep Elite n’est plus très loin. Il pourrait être valider lundi prochain, à Roanne. 

La réaction de Mathieu Wojciechowski après la victoire de l’ESSM. De la fierté pour l’ailier Portelois. 

 

La réaction de Khalid Boukichou après la défaite du BCM. Le pivot Gravelinois a l’impression de s’être battu, quand même. 

 

X
X