Un match de très haut niveau, c'était la NBA au Chaudron. (© Delta FM)

Des Opalicos, il y en a eu des Historiques, comme à l’aller et l’incroyable victoire du BCM, des ennuyeux, des ratés. Celui de ce mardi est le plus beau, le plus fou.

Plus de 200 points de marqués dans un derby entre Le Portel et Gravelines, c’est du jamais vu, c’est dire le niveau entre les deux équipes. Les basketteurs du Littoral ont joué un match de NBA. L’enjeu sportif était immense, le maintien d’un côté, les play-offs de l’autre, parfois ce dernier prend le pas sur la technique, ce ne fut pas le cas ce soir, cet Opalico est un grand match de basket, remporté par le BCM, 111-95.

Le score est sévère pour des Portelois qui ont rendu coup pour coup. C’est d’ailleurs l’incroyable performance mentale réussie par Gravelines, être capable de remporter ce choc des voisins dans le money-time, les dernières minutes, là où l’ESSM dans le Chaudron est d’habitude le plus fort. Un derby aussi beau que fou, un vrai duel avec des invectives à la fin, Vafessa Fofana qui chambre un public qui n’attendait que ça pour huer l’adversaire et continuer à supporter son équipe.

Mais il ne faut pas retenir ces images. De cet Opalico restera le courage de Le Portel, la force collective et individuelle de Gravelines et de ses américains snipers à trois points. Le BCM relancé dans la course au top 8.

Les réactions suite à cet Opalico. JD Jackson très fier de son équipe, le coach de Gravelines rappelle que le BCM a gagné les deux derbys cette saison. 

 

Pour Romuald Morency, c’est une grosse performance. Le capitaine du BCM estime que son équipe est faite pour ce genre de match. 

 

Pour Arnaud Ricoux, l’un des coachs de l’ESSM, il y a certes du talent au BCM. Mais son équipe a sans doute oublié de défendre à un moment…

 

Il y avait aussi de la N1 ce soir. Boulogne chute à domicile contre Cergy 65-69. Le SOMB qui aura l’occasion de se rattraper dès ce vendredi à Toulouse. 


X
X