Ce mardi, c’était la dernière journée de la phase régulière de la Betclic Elite. Et comme souvent dans une dernière journée, il se passe des trucs de fou…

Le BCM et l’ESSM, déjà sauvés, étaient les arbitres du maintien ce soir, Gravelines face à Orléans, premier relégable, Le Portel contre Fos-sur-Mer, dernière formation au-dessus de la zone rouge, les deux étant à égalité. Pour se sauver, Orléans devait gagner. Chose faite, le BCM termine par une défaite, 90-87. Un match à l’image de la saison des Maritimes, parfois au top, parfois décevant. Menés de 17 points à la pause, les Gravelinois échouent donc à quelques encablures des Orléanais.

Dans l’autre match, Fos-sur-Mer a été devant quasiment tout le temps. Dans un Chaudron en ébullition, les Portelois sont revenus à égalité sur un shoot à trois points de Davis en toute fin de match. Il reste moins d’une seconde. Sur la remise en jeu, Mathieu Wojciechwoski est coupable d’une faute technique, lancers francs pour Fos. Les Sudistes les inscrivent. Fos gagne, se maintient, Orléans retombe en Pro B. Une soirée d’émotion, bien triste pour Germain Castano, l’ancien coach de Boulogne-sur-Mer.


X
X